Le guide de votre bien-être à domicile

Purificateur air

Acheter un purificateur d’air

air pur

© Stephen Meese - Fotolia.com

Les conséquences sanitaires d’une pollution croissante inquiètent à juste titre nos concitoyens. Beaucoup sont tentés de s’équiper d’un purificateur d’air. Si, il y a encore quelques années, ces solutions étaient inabordables et fort peu esthétiques, l’offre s’est aujourd’hui considérablement élargie.
  1. Comment choisir son purificateur d’air : la capacité
  2. Critères de sélection : le look et la discrétion
  3. Achat de purificateur d’air : les marques référence

Comment choisir son purificateur d’air : la capacité

Le premier critère à prendre en compte dans l’achat d’un purificateur d’air c’est le volume de la pièce que l’on souhaite traiter. Ensuite, il est recommandé de s’orienter vers des appareils dont le débit est supérieur à 200 m3 par heure. Dans le domaine de l’assainissement de l’air, les solutions pour améliorer le confort sont très diverses. Néanmoins pour un usage privé, il est préférable d’utiliser des purificateurs de bureau facilement transportables d’une pièce à l’autre. Ces modèles bénéficient d’un encombrement minimal avec des dimensions dépassant rarement les 30 cm par 30 cm. Leur poids avoisine généralement 1 kg et leur consommation est plutôt économique (autour de 50W). Malgré ces caractéristiques réduites, leur rendement est plutôt bon puisqu’ils peuvent purifier des pièces de 120 m3 soit l’équivalent d’une surface au sol d’environ 50 m2. Certaines versions portables, plus petites encore, se branchent sur le port USB d’un ordinateur ou s’adaptent sur les systèmes d’aération d’une voiture. Leur encombrement réduit ne les empêche pas d’être efficaces contre la fumée de cigarette, la pollution automobile, les pollens, les bactéries, les microbes et certains allergènes. Toutefois, la portée de ces derniers modèles n’est que d’un mètre, ils sont donc adaptés à une utilisation de proximité : au volant naturellement mais aussi lors de l’utilisation d’un ordinateur portable, au bureau comme dans le train ou les salons d’un aéroport. Certains appareils sont également équipés d’une fonction antistress basée sur les principes de la luminothérapie.

Critères de sélection : le look et la discrétion

Tous les ioniseurs ou purificateurs d’air n’ont pas les mêmes qualités. Certains fonctionnent mieux que d’autres. C’est souvent ce qui explique les différences de prix. Ensuite, le design et la capacité de l’appareil à s’intégrer harmonieusement dans l’environnement domestique rentrent en compte dans le choix du produit. Par ailleurs la discrétion d’un purificateur passe aussi par son niveau sonore. Cette donnée est proportionnelle au débit d’air de la machine et peut atteindre jusqu’à 50dB.

Achat de purificateur d’air : les marques référence

Pour les budgets les plus serrés, le purificateur Airpod affiche un rapport qualité prix très intéressant. Silencieux, élégant, ses filtres sont déclinés en deux coloris pour se fondre dans tous les décors et sa consommation ne dépasse pas les 7 watts.

Incroyablement élégant, le purificateur Henry ressemble à un vase décoratif tout en courbe et en hauteur. Il combine différents filtres (HEPA, charbon, photo-catalyse) à un ioniseur. Petit plus, il propose une solution d’aromathérapie par le biais de petites cartouches dissimulées dans l’appareil. Sa consommation atteint les 15 watts. Il reste relativement abordable vis-à-vis de la concurrence : entre 250 et 300 ¤.

Plus imposant, plus massif, mais se révélant être un bon rapport qualité prix (équivalent au modèle Henry) le purificateur d’air Viktor permet la diffusion d’huiles essentielles. Il est particulièrement conseillé pour les pièces allant jusqu’à 65 m2.

Véritable référence dans le petit monde des purificateurs, la marque Blue Air se démarque autant par la puissance de ses modèles particulièrement recommandés pour les personnes asthmatiques sensibles aux allergènes d’origine aérienne, que par ses prix plus élevés que la concurrence. La qualité a un prix. Les purificateurs Blue Air ressemblent caricaturalement à des convecteurs électriques.

La marque Air Free, dont les performances sont également très bonnes, a opté pour un design un peu plus « spatial » et lumineux qui aura du mal à se fondre dans un habitat traditionnel. Les modèles proposés par les sociétés Air Via et Medisana se font très facilement passer pour des éclairages d’ambiance. Leur coût est assez élevé. La marque Air Butler avance fièrement les capacités de certains de ses modèles à adapter leur rythme de fonctionnement à la pollution réelle de la pièce.