Le guide de votre bien-être à domicile

Purificateur air

Les purificateurs d’air, une solution miracle ?

air pur

© Stephen Meese - Fotolia.com

Si les purificateurs d’air étaient la panacée, on les verrait fleurir à chaque coin de rue, ils décoreraient tous les logements. Dans les faits, ils restent encore peu connus. Leur succès relatif a peut-être quelques explications.

Les bienfaits des purificateurs d’air dans un environnement de plus en plus malsain

Les ions négatifs nettoient l’air ambiant et cela a des effets positifs sur l’ensemble de notre santé, y compris au niveau comportemental. Si logiquement un air pur nous épargne asthmes, allergies et maladies respiratoires plus ou moins graves (allant jusqu’aux cancers du poumon), il est également à noter qu’un air non vicié est garant de notre bien être psychique : insomnies, migraines et autres maux de tête mais aussi une grande émotivité, l’irritabilité ou un état dépressif peuvent profiter des bienfaits d’un air sain. Il a été démontré que 2 000 ions négatifs par cm3 d’air respiré sont nécessaires à la bonne santé de l’organisme. En bord de mer, cette densité peut atteindre entre 10 000 et 50 000 ions négatifs par cm3, près d’une chute d’eau, les chiffres relevés sont autour de 500 000 unités au cm3. Cette valeur sera très faible et très variable en milieu urbain selon les différentes sources polluantes à proximité. Elle peut même être nulle dans une voiture prise au milieu des embouteillages ou dans un appartement mal aéré. Notez que la pollution n’est bien souvent pas perceptible, ni en termes olfactifs ni par l’intermédiaire de réactions allergiques. De nombreux appareils de notre environnement immédiat ont malheureusement la propriété de raréfier les ions négatifs dans l’air que nous respirons : c’est le cas des téléviseurs, des écrans d’ordinateur ou des photocopieurs.

Les purificateurs d’air présentent également des inconvénients

Jusqu’à encore très récemment, les purificateurs d’air étaient de lourdes machines encombrantes qui cassaient l’équilibre esthétique des pièces où elles étaient utilisées. De réels progrès ont été faits en ce sens : mais au-delà de l’investissement financier et d’un réel frein économique, les ioniseurs et autres filtres prennent encore plus de place dans les appartements et les maisons que dans les consciences individuelles ou collectives. Certaines technologies, comme la purification par plasma, ne sont pas accessibles au grand public parce que trop peu développées par les entreprises du secteur. De façon générale les systèmes de purification d’air sont onéreux. Non consommés de façon massive, ils ne sont pas encore suffisamment attractifs économiquement pour que la majorité de la population prenne conscience de leur intérêt sanitaire. Par ailleurs, pour être vraiment efficaces, les purificateurs d’air doivent combiner l’ensemble des techniques depuis l’utilisation des ions négatifs jusqu’au filtre à charbon, en passant par la photo catalyse ou les filtres HEPA. En effet, chacun de ces filtres s’attaque principalement à un polluant de l’air. Seul un traitement croisé des menaces vous fera bénéficier d’un véritable air pur.