Le guide de votre bien-être à domicile

Purificateur air

Actualités

Technologie : un purificateur d'air novateur et écologique

Pour leur édition 2012, les Grands Prix de l'innovation de la Ville de Paris ont sélectionné parmi ses finalistes dans la catégorie Design « Air Serenity », un purificateur air moderne et écologique. Créé par une jeune start-up, l’appareil dispose d’une technologie performante qui permet de capter et faire disparaitre les polluants dans l’air intérieur. Le système utilise des matériaux inorganiques dédiés semblables à des éponges qui attirent et fixent tous les polluants aspirés. Une fois à l’intérieur de la machine, les polluants sont oxydés par un plasma froid pour éviter la création d’autres sous-produits polluants. Fonctionnant grâce à une cartouche-filtre écologique, ce purificateur d’air design est tout à fait autonome. Après 6 mois d’utilisation, la cartouche usée est remplacée par une nouvelle et elle est ainsi recyclée et reconditionnée avant sa remise en circulation.

Pour plus d’efficacité, Air Serenity nécessite un branchement électrique et ses capteurs de pollution intégrés permettent à ses utilisateurs de vérifier la baisse de la pollution durant le fonctionnement de l’appareil. D’après ses concepteurs, la technologie est dix fois plus sensible aux polluants et par rapport aux autres appareils disponibles sur le marché, il consomme moins en électricité (-50 fois), efficace dans une pièce moyenne de 25m² et s’adapte parfaitement dans un milieu professionnel ou domestique.

Un appareil indispensable

Selon les données de l’Organisation Mondiale de la Santé ou OMS, 2 millions de personnes meurent tous les ans à cause de la mauvaise qualité de l’air intérieur. En effet, 80% de notre vie se déroule dans des endroits renfermés comme les bureaux, les transports et la maison. A cause du manque de renouvellement d’air, nous sommes quotidiennement confrontés à une dose maximale de polluants biologiques (bactéries, virus, spores…), de particules physiques (émissions de composants électroniques, fumée de cigarette, …) et des composés organiques volatils (formaldéhyde, benzène, toluène…) et l’OMS confirme que notre domicile contient en moyenne une dose quotidienne de formaldéhyde comparable à la pollution causée par quatre cigarettes.